Festival les Traverses

À la folie !!!

Projet d’installation In Situ pour les “Traverses” 2021 – Parc du Château de Méréville – 4 juillet 2021 – “À la folie !!!…

Le lieu d’installation qui nous est proposé est le Pont de Roches, une des folies du Parc constituée d’un petit pont surplombant un bras de la Juine. Afin de mettre en valeur ce lieu romantique, nous optons pour un travail sur l’eau. L’idée de Folie a une longue histoire, celle d’une structure ludique, sans but utilitaire, installée dans un jardin ou un paysage pour susciter plaisir, luxe et richesse. En tant qu’idée, la Folie joue donc de cette aspiration qui dépasse la notion d’usage.

Voici donc, jouant sur l’eau, une vingtaine de nénuphars géants (environ 60 cm de diamètre) et une quarantaine de feuilles de nénuphar (60 cm de diamètre également). Une centaine de libellules en métal animent l’installation. Une quarantaine de fleurs géantes (1,50m à 2m de haut) ponctuent l’autre rive. En amont ou en aval de l’installation (suivant le sens de la déambulation générale), des oiseaux de papier en origami volètent dans les arbres.    

Installation des nénuphars géants sur la Juine au Festival des Traverses dans le Parc de Méréville
Nuée d’oiseaux de papier au Festival des Traverses dans le Parc de Méréville

Etapes d’un vitrail

Le pas à pas de la conception d’un vitrail

Vitrail technique « Tiffany » 

Les éléments sont découpés, meulés à la meule à eau.

À partir du projet papier, chaque morceau est reporté sur le verre et ajusté, entouré de cuivre collant, puis les pièces sont soudées à l’étain. 

Les fleurs sont réalisées avec de des morceaux de bouteille drossés par la mer.

Meubles Upcycled et accessoires

Relooking de vieux meubles, création d’accessoires ou vitrail personnalisé

Technique Tiffany, verre à vitrail et intégration de morceaux de bouteille en verre poli par la mer. Parfois incrustation de galets.

Pièces uniques. Création sur commande sur simple demande à la page contact.

Chaises de…

… et si on s’asseyait avec…

Après avoir acquis une série de 40 chaises identiques, nous avons eu envie d’imaginer les chaises de 40 artistes qui nous touchent, comme si autour de notre table chaque artiste avait signé sa place en repeignant sa chaise. En laissant libre cours à l’interprétation de leurs tableaux… et si nous nous asseyions à table avec tous ces artistes, peut-être serions nous entourées de toutes ces œuvres…

Prise de Terre 9 – Post-Scriptum

“PS : Pensez à semer” pour Prise de Terre – Biennale d’art contemporain à la ferme

Installation.

6 « pièges » en gaze brodée, destinés à comptabiliser les espèces représentées sur des lamelles de verre pour binoculaire. 5 boîtes lumineuses constituées de plaques photographiques. 2 panneaux de sachets de graines à semer pour insectes auxiliaires et pollinisateurs. Une quarantaine de fleurs géantes en papier « Tyvek ».

Les insectes sont apparus il y a quelques 350 millions d’années tandis que l’homme, selon toute probabilité est apparu il y a 1 million d’années. Aujourd’hui 80% des insectes ont disparu en moins d’un siècle : en particulier 1/3 des bourdons (sans eux pas de pollinisation). La constatation était déjà faite dans les années 80.

Les insectes pollinisent les fleurs, fertilisent les sols, recyclent les végétaux, nettoient l’environnement, régulent l’écosystème. Ils font souvent peur, à tort, au grand public.

Il faut à tout prix semer, planter pour attirer les insectes et montrer la variété et la beauté de ce monde vivant.

Traverses 2020

Installation d’une serre à papillons dans le Parc du Château de Méréville – 5 juillet 2020 lors du festival des Traverses

Une promenade dans les paysages du Parc Départemental de Méréville à la rencontre de la fabrique de l’art. Auprès de l’étang neuf qui abrite tant de héronnières, Anne Boutin-Coutin et Claire Garros créent un espace à la limite du construit et du naturel, une véritable migration du réel. À l’imaginaire pour lire, partir, s’élever, s’envoler, voyager, explorer, pérégriner, et évidemment traverser.

Richard toi

Théâtre d’objets, création pour le Sub’Théâtre

Création du visuel de communication, de marionnettes, d’objets à manipuler et de lampes-villes pour une pièce écrite par Philippe Lipchitz et jouée autour d’une table. Interprétation et manipulation des objets par Dominique Chanfrau.